Stratégie d’adaptation 6

Préparer un plan d’adaptation

Élaborez une série de mesures d’adaptation à mettre en place. Il est recommandé de donner la priorité aux mesures en fonction de critères qui reflètent les valeurs de la collectivité et tiennent compte de l’urgence, du coût, de la faisabilité et du nombre d’avantages connexes apportés par chaque mesure. Lorsque l’ordre de priorité des risques climatiques a été établi, certaines localités décident d’élaborer un plan de consultation publique en vue d’évaluer le niveau de compréhension des citoyens et citoyennes et leur appui aux éventuelles mesures.
Les solutions d’adaptation intègrent un large éventail de mesures ou d’activités et impliqueront probablement une combinaison des éléments suivants :

  • Modifier les politiques, les plans, les pratiques et les procédures
  • Adopter un calendrier stratégique (p. ex. faire coïncider les projets de planification et les mesures avec les périodes d’actualisation des politiques ou de mise à jour des stratégies de croissance)
  • Moderniser les infrastructures ou en construire de nouvelles
  • Prendre en compte les services écologiques fournis par les composantes de l’écosystème
  • Mieux sensibiliser et informer la population
  • Diversifier les options (p. ex. créer des mesures de protection contre les effets des changements climatiques pour accroître le niveau de préparation de la collectivité)
  • Veiller à ce que tous les aspects des services à la collectivité soient pris en compte
  • Prendre en compte les infrastructures régionales et du secteur public, les processus de planification, les stratégies régionales de croissance, la santé des écosystèmes partagés et d’autres systèmes interdépendants

L’élaboration du plan requiert une bonne compréhension de la valeur associée à son adoption et à sa mise en œuvre, y compris la protection des actifs et les répercussions évitées sur la santé, l’économie, l’environnement et le tissu social, et de la manière dont le plan sera intégré aux plans et politiques actuels de la municipalité et de la collectivité. En ce qui concerne l’administration du plan et des mesures associées, il est également crucial d’établir un modèle de gouvernance avec une supervision appropriée et du personnel chargé de la mise en œuvre des mesures. Un exemple de modèle de gouvernance est présenté ci-dessous :

Oversight Supervision
Head Department Service mandaté
Head Staff Person Membre du personnel chargé du dossier
Council Conseil municipal
Committee of Council Comité du conseil
Mayor’s Taskforce Groupe de travail du maire
Staff Personnel
Adaptation team Équipe de l’adaptation
Technical Advisory Committee Comité consultatif technique
Staff Committee Comité du personnel
Energy Managers Gestionnaires de l’énergie
Community Collectivité
Steering/Advisory Committee Comité directeur/consultatif
(Utilities, schools, non-profits, academia, industry, & others) (services publics, écoles, OSBL, universités, industries, etc.)

En se basant sur l’ensemble des risques climatiques prioritaires qui sont ressortis de l’évaluation des risques et de la vulnérabilité ainsi que sur les objectifs de la collectivité, l’équipe d’adaptation peut maintenant commencer le processus d’élaboration de solutions d’adaptation pour surmonter les conséquences des changements climatiques.

Ces solutions d’adaptation doivent être séparées en deux échéanciers, l’un à court terme et l’autre à long terme, et doivent refléter la vision de la collectivité et les objectifs que vous avez déterminés précédemment.

Planification des solutions

  • Modifier les politiques, plans, pratiques et procédures : les règlements municipaux, codes, réglementations, politiques, plans de développement et pratiques opérationnelles déjà en place pourraient devoir être modifiés aux fins d’adaptation aux effets des changements climatiques.
  • Adopter un calendrier stratégique (p. ex. faire coïncider les projets de planification et les mesures avec les périodes d’actualisation des politiques ou de mise à jour des stratégies de croissance)
  • Moderniser les infrastructures ou en construire de nouvelles : par exemple, protéger les actifs naturels, agrandir le réseau de collecte des eaux pluviales, accroître la capacité de traitement des eaux usées, augmenter la hauteur des ponts ou renforcer les digues.
  • Prendre en compte les services écologiques offerts par les composantes de l’écosystème, telles que les forêts, les zones intertidales et les aquifères, qui permettent de réduire les risques climatiques et les émissions de GES, en plus d’offrir des avantages connexes pour la valeur des propriétés, la santé et la biodiversité.
  • Mieux sensibiliser et informer la population : la municipalité devra sans doute avoir recours à des stratégies de communication et de sensibilisation pour obtenir un soutien aux efforts d’adaptation climatique. Ces stratégies peuvent aussi s’avérer utiles pour susciter des changements volontaires à l’échelle individuelle, par exemple quant à la conservation de l’eau ou de l’énergie.
  • Varier ou diversifier les options : en instaurant des mesures de protection contre les effets des changements climatiques, vous pouvez accroître le degré de préparation de la municipalité. Quelques exemples de ces mesures de protection : diversifier le fondement économique de la municipalité au profit de sources de revenus qui ne seront pas affectées négativement par les changements climatiques (p. ex. les activités récréatives en zones côtières); exploiter de nouvelles sources d’eau souterraine pour augmenter l’approvisionnement en eau; réduire la demande en électricité pendant les canicules.
  • Veiller à ce que tous les aspects des services à la collectivité soient pris en compte et intégrés, par exemple les services sociaux, la santé mentale et physique, les personnes à faible revenu et celles pour qui la langue officielle parlée est une langue seconde, les autres populations vulnérables, la protection civile, le développement économique et les petites entreprises.
  • Prendre en compte les infrastructures régionales et du secteur public, les processus de planification, les stratégies régionales de croissance, la santé des écosystèmes partagés et d’autres systèmes interdépendants

Études de cas

Étude de cas

Le leadership de Metro Vancouver

La grande région métropolitaine de Vancouver (Metro Vancouver) fait preuve d’un leadership remarquable dans sa réponse aux changements climatiques en assurant la résilience des infrastructures, des écosystèmes et des collectivités face aux changements climatiques. De plus, elle s’efforce de rendre la région carboneutre d’ici 2050. En 2018, la première version du cadre stratégique Climate 2050 a été publiée. Vous pourrez trouver davantage d’information et de ressources, un historique des mesures actuelles et passées sur le climat et une présentation des prochaines étapes pour l’élaboration des mesures et des politiques d’appui sur le site metrovancouver.org (chercher les mots-clés « climate 2050 »).

Consultez la stratégie d’adaptation de 2012 de la Ville de Vancouver. Il s’agit de la première stratégie d’adaptation municipale officielle adoptée au Canada. (Version mise à jour et adoptée à l’unanimité par le conseil municipal en 2018)